Un arrondissement vert dans le nord de la capitale

Le 19ème arrondissement de Paris est situé dans l’est de la capitale entre les 18 et 20èmes arrondissements et à proximité des communes d’Aubervilliers, de Pantin, des Lilas et du Pré-Saint-Gervais. Habité par plus de 186 000 habitants Paris 19 est un quartier en pleine reconversion, devenu un des endroits les plus attractifs de la capitale.

Dans ce pôle touristique en plein essor, de nombreux touristes et riverains se rendent quotidiennement à la Cité des Sciences et de l’Industrie située dans le parc de la Villette. Il s’agit du cinquième musée le plus fréquenté de France derrière le Louvre, Orsay, Beaubourg et le Château de Versailles.

Paris 19 compte un certain nombre d’infrastructures culturelles comme le Cent Quatre, un établissement ouvert en 2008 sur le site de l’ancien Service municipal des pompes funèbres. Reconverti en lieu artistique, le Cent Quatre propose aujourd’hui une programmation de coopération culturelle très riche. Le projet vise à développer la jeune création et les différentes représentations artistiques.

En 2015, Paris 19 inaugure un nouvel édifice sur son territoire : la Philharmonie de Paris. En complément de la Cité de la Musique (renommée Philharmonie 2), ce bâtiment conçu par l’architecte Jean Nouvel vient étoffer l’offre musicale dans l’arrondissement. La grande salle peut notamment accueillir 2 400 spectateurs.

Outre sa grande richesse culturelle, le 19ème arrondissement de Paris est un des arrondissements les plus verts du nord de la capitale. En effet, Paris 19 abrite deux des plus grands parcs de Paris : le parc de la Villette et le Parc des Buttes-Chaumont. Le Parc de la Villette s’étend sur 55 hectares et propose de nombreuses activités pour les enfants comme des aires de jeux, des jardins à thèmes ainsi qu’une salle de concert pour tous : le Zénith de Paris.

Autre trésor du 19ème arrondissement, le parc des Buttes-Chaumont qui domine la capitale et s’étend sur 25 hectares. Inauguré en 1867 sous le règne de Napoléon III, cet aménagement est dû à l’ingénieur Jean-Charles Alphand. Son caractère iconique et atypique en fait un des endroits les plus pittoresques de Paris, en particulier grâce à la présence du temple de la Sibylle en son sommet.